servers

Les serveurs dédiés et les serveurs virtuels

Les serveurs ne sont pas tous pareils, et rien n’illustre mieux cette affirmation que la différence entre les serveurs dédiés et les serveurs virtuels. Lorsqu’il est question de payer pour obtenir de la capacité informatique, ces types de serveurs se situent de part et d’autre du spectre des possibilités. Afin de bien les différencier, commençons par les définir.

Qu’est-ce qu’un serveur dédié?

Un serveur dédié est un serveur physique. Il s’agit d’un serveur dédié exclusivement à un seul locataire ou client qui peut être personnalisé en fonction de ses besoins en organisant les charges de travail. On appelle aussi les serveurs dédiés des serveurs « bare metal » ou des serveurs à locataire unique

Avant l’avènement de l’informatique en nuage, tous les serveurs dédiés étaient généralement gérés à partir du centre de données de l’entreprise auxquels ils appartenaient, mais il est maintenant fréquent de les exploiter à partir de centres de colocation ou de les louer en s’abonnant auprès d’un fournisseur de services gérés. Ces abonnements peuvent être mensuels ou horaires.

Qu’est-ce qu’un serveur virtuel?

Un serveur virtuel n’est pas un objet physique. Il s’agit plutôt d’un logiciel conçu pour imiter les fonctions d’un serveur dédié. Il est possible d’héberger plusieurs serveurs virtuels sur un seul appareil qui partage les mêmes ressources matérielles.

Chaque serveur virtuel a son propre logiciel, son propre système d’exploitation et son propre mode d’allocation des ressources. Les systèmes de sécurité et les mots de passe se comportent comme des serveurs dédiés.

Par contre, la charge de travail d’un serveur virtuel peut avoir une incidence sur les autres serveurs sur un même appareil.

Quels sont les avantages d’un serveur dédié?

Les serveurs dédiés offrent un bon rendement. Ils permettent d’optimiser la charge de travail, d’installer le système d’exploitation directement sur le serveur et d’exploiter les applications en mode natif.

La fiabilité est un autre avantage des serveurs dédiés. Un serveur à plusieurs locataires peut subir les effets de ce que l’on appelle les « voisins bruyants », c’est-à-dire que si un locataire augmente sa charge de travail, les autres locataires seront affectés. Avec les serveurs dédiés qui n’ont qu’un seul locataire, ce genre de problème ne se produit pas.

Finalement, les serveurs dédiés disposent d’une couche de sécurité supplémentaire, car ce sont des entités physiques distinctes. Vos données, vos applications et tous vos autres biens numériques sont isolés.

Quels sont les avantages d’un serveur virtuel?

L’utilisation d’un serveur virtuel est économique, car elle élime le besoin de se procurer une infrastructure supplémentaire et d’acheter du matériel.

Les serveurs virtuels offrent également ce qu’il y a mieux en matière de flexibilité. Si vous ne connaissez pas vos besoins en informatique, ou si vous êtes encore en train de les évaluer, un serveur virtuel pourra vous fournir toutes les ressources dont vous avez besoin.

La conclusion

Les serveurs dédiés et les serveurs virtuels possèdent tous deux des avantages appréciables à prendre en considération. Si vous souhaitez optimiser votre rendement, profiter d’une fiabilité supérieure et d’une sécurité à toute épreuve, un serveur dédié est l’option qu’il vous faut. Toutefois, si la rentabilité et la flexibilité sont plus importantes pour vous, songez à opter pour un serveur virtuel.

Pour en savoir plus sur les serveurs et trouver celui qui est le mieux adapté à vos besoins, visitez iweb.com.