Si un servidor dedicado es la mejor opción para su alojamiento, aquí está cómo elegir uno.

Comment fonctionne un serveur dédié?

L’hébergement Web dédié consiste à louer un serveur dédié auprès d’un fournisseur de services d’hébergement. Le serveur est configuré sur mesure, en fonction de vos applications, comme un site Web, un nuage privé, une base de données, la diffusion en continu, la VOIP, les jeux, l’hébergement Web, ou tout autre besoin lié à vos activités. Bien que vous louiez le serveur auprès d’un fournisseur d’hébergement, c’est vous qui le gérez.

Avec un serveur dédié, vous n’êtes pas limité qu’à un seul serveur. Plusieurs serveurs dédiés peuvent être regroupés pour offrir une performance, une disponibilité et une évolutivité accrue. Pour les grandes entreprises ayant des charges de travail et des applications importantes, comme l’intelligence artificielle, les jeux, les effets visuels et les technologies publicitaires, cette solution peut être particulièrement attrayante.

Nous avons déjà abordé brièvement les considérations d’affaires liées aux serveurs dédiés et aux serveurs gérés. Dans ce billet, nous traiterons du fonctionnement des serveurs dédiés.

Premièrement, choisissez votre matériel

L’un des principaux avantages des serveurs dédiés est leur adaptabilité, et cela commence par le matériel. De quel type de processeur avez-vous besoin? Avez-vous besoin d’un processeur simple avec un maximum de six cœurs ou d’un processeur double avec jusqu’à vingt-quatre cœurs?

Ensuite, vous devez penser à la mémoire. Si vous optez pour un processeur simple, vous pouvez obtenir jusqu’à 64 Go de mémoire DDR4. Mais si vous choisissez un processeur double, vous pouvez obtenir jusqu’à 256 Go de mémoire DDR4.

En termes de stockage local, vous pouvez bâtir votre serveur avec des disques durs SATA, SAS et SSD de capacités différentes. Et bien entendu, vous pouvez organiser ces disques dans un ensemble RAID1.

Finalement, vous pouvez personnaliser davantage votre serveur en ajoutant le stockage en mode bloc NAS ou SAN, un équilibreur de charges dédié ou un pare-feu.

Deuxièmement, choisissez votre logiciel

La personnalisation ne s’arrête pas au matériel. Lorsque vous optez pour un serveur dédié, plusieurs options s’offrent à vous en matière de logiciel. Tout d’abord, pour votre système d’exploitation, vous pouvez habituellement opter pour différentes versions de Windows Server, CentOS, Debian et Ubuntu.

Ensuite, si vous exploitez un ou plusieurs serveurs virtuels sur votre serveur dédié, vous aurez besoin d’un logiciel de virtualisation, comme Hyper-V, VMware ESXi ou Xen Hypervisor.

Vous pourriez également vouloir contrôler la gestion de votre serveur, notamment au moyen de cPanel, de WHM ou de Plesk.

Bien entendu, plusieurs autres logiciels peuvent être installés sur votre serveur en fonction de la configuration du matériel. Vous pourriez vouloir installer, entre autres, un logiciel de gestion de contenu, un logiciel d’expédition, un logiciel FTP, et bien plus encore.

Troisièmement, choisissez les services supplémentaires

Comme nous l’avons mentionné précédemment, lorsque vous louez un serveur, vous êtes responsable de sa gestion. Généralement, le service d’hébergement vous offrira du soutien pour les problèmes liés au matériel, mais c’est tout. Toutefois, d’autres services peuvent être offerts moyennant des frais supplémentaires, comme des services de migrations de serveurs, des services de sauvegarde en nuage, des services de sécurité variés, des services de protection contre les attaques par déni de service, des pare-feu et des services de surveillance et d’intervention rapide.

La conclusion

La liste des options dont vous avez besoin et que vous pouvez vous procurer peut être longue. Comme vous pouvez le constater, avec leurs possibilités de personnalisation infinies, les serveurs dédiés peuvent satisfaire à vos critères les plus exigeants.

Pour en savoir plus, visitez https://iweb.com/fr/serveur-dedie et communiquez avec nous dès aujourd’hui.

________

[1] Acronyme de « Redundant Array of Inexpensive Disks », traduit par « ensemble redondant de disques indépendants ».